Convento Santuario di San Pio da Pietrelcina, 28 novembre 2022, s. Giacomo della Marca

Actualités
Bonne Fête de Noël 2014

Chers frères dans le Christ et fidèles de Padre Pio

Chers frères dans le Christ et fidèles de Padre Pio,
la célébration de la naissance du Fils de Dieu, le Messie promis et attendu
par les Patriarches, est proche. Il entre en silence dans l’histoire
de l’homme, visité seulement par d’humbles bergers avertis par des esprits
célestes... Sa naissance est advenue dans le silence pour nous apprendre
à regarder avec circonspection les flatteries mondaines. Et elle
a eu lieu dans la pauvreté afin que nous comprenions que les richesses
terrestres ne sont pas le fruit de l’amour.
Dans l’Épistolaire de Padre Pio (Épître IV,1008) nous lisons : « Pauvreté, humilité, abjection et mépris entourent le
Verbe fait chair ; nous cependant, nous comprenons une chose de cette obscurité dans laquelle le Verbe fait chair est enveloppé,
nous entendons une parole, nous entrevoyons une vérité sublime : Tout cela, il l’a fait pas amour, il ne nous parle
que d’amour, il ne nous donne que des preuves d’amour. »
Pour changer notre existence, l’Enfant Jésus choisit de naître dans l’humilité et la pauvreté en opposition aux attitudes
humaines, en nous invitant à devenir « enfants dans l’esprit » pour commencer un chemin nouveau qui nous conduise
à aimer, à communiquer, à être compris et à comprendre. C’est le chemin des bergers de Bethléem qui, dans le silence
et la simplicité de leurs coeurs, ont écouté la voix de Dieu qui invite à l’amour et qui donne des preuves d’amour.
Écoutons donc le message qui vient du ciel en accueillant l’Enfant Jésus avec un coeur nouveau, vidé de tout orgueil,
de toute avarice et vanité engendrant la violence, le désir de posséder toujours plus de richesses matérielles et le pouvoir,
autant de maux qui affligent les hommes et qui proviennent du péché.
Padre Pio écrit encore, dans l’Épistolaire III, page 1009 : « L’enfant céleste manque de tout pour que nous apprenions
de lui le renoncement aux biens terrestres, il prend plaisir en ces adorateurs pauvres et humbles pour nous pousser à aimer
la pauvreté et à préférer la compagnie des petits et des simples à celle des grands de ce monde...Offrons-lui tout notre
coeur sans réserve, et promettons-lui de suivre les enseignements qui viennent à nous depuis la grotte de Bethléem, et qui
peuvent presque se résumer en ceci : Vanité des vanités, tout est vanité. »
Que le céleste Enfant régénère nos coeurs afin qu’en s’ouvrant à la miséricorde, à la
compréhension et à l’amour, ils transmettent au monde une parole d’espérance capable
de vaincre le scepticisme, la peur et la solitude de notre temps. Il suffit parfois
pour cela d’un geste d’affection, d’un sourire ou d’un sincère voeu de bon
Noël, des gestes simples mais qui allument une petite lumière qui éclaire
les ténèbres alentour, comme dans la cabane de la crèche.
En vous remerciant de votre participation généreuse à nos
oeuvres, nous vous souhaitons, ainsi qu’à vos familles et à tous
ceux qui vous sont chers, un Joyeux et Saint Noël et une
Bonne Nouvelle Année.
Les Frères Capucins

allegato: Bonne Fête de Noël 2014


Tutte le concezioni umane, da qualunque parte esse provengano, hanno il buono ed il cattivo, bisogna saper assimilare e prendere tutto il buono e offrirlo a Dio, ed eliminare il cattivo (AdFP, 552).

Dernières nouvelles

Réjouissons-nous en cet année jubilaire du centième anniversaire de la stigmatisation

Réjouissons-nous en cet année jubilaire du centième anniversaire de la…

Bonne Pâque de Résurrection !

Cher frères et sœurs, « Soyez donc parfaits, comme votre Père…